Rechercher
  • Degrancey Capital

le Value Investing selon Degrancey Capital.

Tout investisseur rationnel cherche à acheter un bien en-dessous de sa valeur intrinsèque. C’est l’essence même de l’investissement, que ce soit en bourse, en immobilier ou ailleurs.


Pour pouvoir le faire, il faut dans un premier temps estimer la valeur intrinsèque du bien que l’on convoite puis payer ce bien beaucoup moins cher. Cette démarche d’investissement pleine de bon sens est communément appelée « Value Investing ».


Degrancey Capital l’applique aux entreprises cotées en bourse.

Une action n’est pour nous rien d’autre qu’une part d’entreprise. Avant de considérer un achat, nous essayons d’estimer la juste valeur de toute l’entreprise pour déterminer ensuite la juste valeur de l’action.


Lorsque nous arrivons à estimer la juste valeur d’une entreprise et que l’action se transige pour beaucoup moins cher, nous recommandons l’achat.


Chez Degrancey Capital, nous voulons investir dans des situations où la perte permanente de capital investi nous semble un évènement extrêmement peu probable (idéalement impossible, mais une telle affirmation serait prétentieuse) et où nous avons un maximum de chances d’enrichir nos clients à long terme.


Pour y arriver, nous recherchons des situations simples d’actions ou de dettes d’entreprises (obligations) très décotées par rapport à tout estimé raisonnable de leur juste valeur.


Une particularité de notre fonctionnement est que nous attachons une grande importance à la simplicité du dossier et de la thèse d’investissement en nous concentrant principalement sur les situations les plus « triviales », c’est-à-dire celles où la sous-évaluation du titre crève (selon nous) les yeux sans ambigüité.


Car même si être sûr de quelque chose à 100% n’est malheureusement jamais possible (car l’avenir est inconnu, par définition), nous pensons ainsi minimiser notre risque d’erreur.

Des exemples de ces situations ne sont certainement pas des phénomènes fréquents, ce qui nous amène à conseiller des allocations de capital relativement concentrées.


Enfin, nous profitons de cette prise de parole pour rappeler que l’investissement en bourse présente un risque réel de perte de capital, et qu’il n’est envisageable d’investir en bourse que la partie très excédentaire d’une fraction de son patrimoine.

243 vues0 commentaire